Tél - 0977 198 209 - Lundi - Vendredi : 16:00 - 23:00

Shopping Cart - 0 Item

You have no items in your shopping cart.

10% de réduction sur tout achat d'une montre, 20% de réduction sur 2 montres ou plus.

Achetez une montre Suisse, recevez une montre CARTIER TANK GRATUITE

Achetez 2 montres Suisses ou plus, recevez une montre ROLEX SUBMARINER GRATUITE


Zenith

Le droit Watchman Pendant une décennie environ Thierry Nataf, CEO de Zenith, enfourcha le monde horloger comme un costume noir, colosse skinny-lapelled: un showman, une rock star, un exemple de l'exécutif de la montre comme un seul homme, Stade- remplissage, super groupe. Il a couru Zenith avec l'apparat plein sur une maison de mode majeur. Même ses moments de repos ont été soigneusement chorégraphiés; menton astucieusement à la main dans une pose sensuelle qui combinée bonne mine avec un air pensif et un aperçu du Zénith à son poignet. Ses traits finement délimitées ont été animés par une vive intelligence, sa voix tour à tour purringly confidentielles et stridente confiant, sa conversation ponctuée par son observation de la marque que son cœur était à la même fréquence que le VPH mouvement El Primero 36000.

Il était l'apothéose du patron de la montre avant la récession, vie élevé, grand vivant, la vie de la marque, vivant le rêve. La chose au sujet des rêves est, bien sûr, que l'on se réveille et un jour à l'été de 2009 Thierry Nataf se réveilla pour constater qu'il avait démissionné de Zenith. Le monde de la montre est certainement moins coloré sans lui. En outre, il avait mis Zenith retour sur la carte. Que ce soit un accord avec son style ou non, et clairement le nouveau propriétaire de la marque LVMH avait une vision différente de la marque au moins Zenith on parlait. Mais il avait aussi pris des décisions controversées, telles que cesse l'approvisionnement des mouvements El Primero à Rolex et la hausse des prix de façon spectaculaire.

Par ordre croissant

Par ordre croissant